Le Bassin versant de l’Iton

Localisation Bv Iton

Descriptif

Hydrographie et hydrogéologie

Données socio-économiques

Environnement

Localisation Bv Iton2

L'ITON et ses affluents

L’Iton est une rivière française qui traverse deux départements, l’Eure et l’Orne, en région Normandie, il est le principal affluent de l’Eure, et donc un sous-affluent de la Seine.

Il prend sa source à une altitude de 266m dans les collines du Perche Ornais et rejoint l’Eure à une altitude de 18m après un parcours de 132 kms.

Singularité locale : l’Iton voit son cours divisé en deux par un ouvrage appelé « le Becquet » situé sur la commune de Bourth. Cet ouvrage du 12ème siècle construit dans le but d’utiliser les eaux de l’Iton pour la défense des places fortes de Breteuil et Verneuil sur Avre.

Bassin Versant Le Becquet
Bassin Versant Seciton

Après la commune de Mesnils sur Iton, à mi-parcours, l’Iton perd peu à peu de son débit et voit son lit totalement asséché, toute l’eau étant absorbée par les pertes (les bétoires) au niveau du Rebrac.

Ce secteur est appelé « Sec-Iton » coupant la rivière en deux parties aux caractéristiques hydrauliques bien différentes.

Nos domaines d’intervention

Créé au 1er janvier 2019, le Syndicat Mixte d’Aménagement du Bassin de l’Iton intervient dans le cadre de la compétence Gestion des Milieux aquatiques et de la Prévention des Inondations (GEMAPI) et le portage du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE ITON).

Il œuvre notamment pour la restauration des cours d’eau et des zones humides pour lutter contre les inondations et protéger les écosystèmes.

La compétence GEMAPI regroupe les items 1°, 2°, 5° et 8° de l’article L.211-7 du Code de l’Environnement décrits en dessous :

L'aménagement d'un bassin ou d'une fraction de bassin hydrographique

DOMAINE INTERVENTION_ITEM 1

– Étude et mise en œuvre de stratégies globales d’aménagement du bassin versant (rétention, ralentissement, ressuyage de crues)

– Définition et gestion d’aménagements hydrauliques au sens de l’article R.562-18 du code de l’environnement (rétention, ralentissement dynamique et ressuyages des crues ; barrages de protection ; casiers de stockage des crues etc …) ;

– Création ou restauration des zones de rétention temporaire des eaux de crues ou de ruissellement (le cas échéant avec mise en place de servitude au sens du 1° du I de l’article L.211-12 du code de l’environnement) ;

– Création ou restauration de zones de mobilité d’un cours d’eau (le cas échéant avec mise en place de servitude au sens du 2° du I de l’article L.211-12 du code de l’environnement.

L’entretien et l’aménagement d’un cours d’eau…

DOMAINE INTERVENTION_ITEM 2

…lac ou plan d’eau, y compris les accès à ce cours d’eau, à ce canal, à ce lac ou à ce plan d’eau

Pour les cours d’eau et canaux : entretien des berges, de la ripisylve et des atterrissements pour contribuer au bon état (ou bon potentiel) des eaux : enlèvements d’embâcles, débris, atterrissements, élagage et recépage de la végétation, restauration morphologique de faible ampleur et entretien du lit mineur, … Pour les plans d’eau : réalisation des vidanges régulières, entretien des ouvrages hydrauliques, entretien de la végétation.

La défense contre les inondations et contre la mer

DOMAINE INTERVENTION_ITEM 5

Entretien, gestion et surveillance des ouvrages de protection existants contre les inondations de tout type (débordement, remontée de nappes, ruissellement) et les submersions marines. Définition, gestion et régularisation administrative des systèmes d’endiguement. Études et travaux neufs sur l’implantation de nouveaux ouvrages (digues, barrages écrêteurs de crues, déversoirs de crues, ouvrages liés aux polders,…).

La protection et la restauration des sites…

DOMAINE INTERVENTION_ITEM 8

…des écosystèmes aquatiques et des zones humides ainsi que des formations boisées riveraines

Opération de renaturation et de restauration de zones humides, cours d’eau ou plans d’eau.
Exemples : actions en matière de restauration de la continuité écologique, de transport sédimentaire, de restauration morphologique ou de renaturation de cours d’eau, de restauration de bras morts, de gestion et d’entretien de zones humides (plans de gestions stratégiques, plans pluriannuels…).

Le comité syndical

L'équipe